Diaspora béninoise en Scandinavie

DIASPORA BENINOISE EN SCANDINAVIE

Que peut l’Ambassade pour la Diaspora?

En sa qualité de représentation diplomatique du Bénin en Scandinavie, l’Ambassade représente le Bénin de proximité pour la Diaspora Béninoise. De ce fait, elle garde sa porte ouverte à la Diaspora et accorde la protection diplomatique à tout béninois en difficulté, dans le respect des lois et règlements du pays d’accueil. Cette protection se traduit par des démarches ou des actions que l’Ambassade pourrait être amenée à engager à l’endroit de l’Etat d’accueil, au profit d’un ressortissant béninois dans le cadre du règlement d’un contentieux qui oppose ce dernier et l’Etat d’accueil. Autrement dit, il s’agit de l’assistance que l’Ambassade peut apporter aux Béninois de la Diaspora, dans les différends découlant d’activités légales et qui surviennent dans leurs rapports avec des personnes physiques ou morales, les services administratifs et judiciaires, établis dans la juridiction de l’Ambassade.

L’Ambassade offre également à la Diaspora les services tels que :

l’enregistrement de naissance : l’Ambassade transcrit dans le
Registre d’état civil et délivre le volet n°1 à toute naissance déclarée dans les dix (10) jours qui suivent le jour de l’accouchement.

En cas de non respect de ce délai de dix (10) jours, il est délivré au requérant, une attestation de non inscription de naissance à déposer dans un tribunal de première instance au Bénin dès que possible aux fins de la déclaration de naissance par le Procureur.

  • l’établissement de carte consulaire ;
  • les certifications et les légalisations de documents délivrés par les autorités béninoises ;
  • la certification matérielle des signatures pour les procurations ;
  • la prorogation de passeport ;
  • la délivrance de laissez-passer en cas d’absence ou de perte de document de voyage.

L’Ambassade sert également de couloir de transmission pour les demandeurs de passeport ordinaire béninois vers les services de l’Immigration et de l’Emigration au Bénin.

L’un des premiers réflexes d’un expatrié est son immatriculation au niveau de l’Ambassade de son pays le plus proche de son lieu de résidence.
C’est un geste simple, mais très important qui permet à l’intéressé de bénéficier de la protection diplomatique de l’Ambassade, en cas de difficultés et de jouir des différentes prestations offertes par cette dernière à la Diaspora. L’immatriculation se matérialise par la délivrance, à la demande du bénéficiaire, de la carte consulaire qui fait du récipiendaire un Béninois reconnu à l’étranger par son Etat.

Construisons notre pays (Rubrique les Nouvelles du Bénin)

Les Béninois de l’intérieur et de l’extérieur se donnent la main pour construire leur Patrie commune. Dans ce cadre des mécanismes et des facilitations sont mis en place à travers le Pacte de développement que l’Etat béninois a signé avec sa Diaspora pour permettre l’intervention des Béninois de l’extérieur dans le processus de développement du Bénin.

Le Pacte de développement avec la Diaspora 

Le Pacte de développement avec la Diaspora du Bénin a été signé le 19 juin 2014 au cours des assises de la Table ronde de Paris sur le développement du Bénin, tenue du 17 au 19 juin 2014, à Paris en France.

L’idée de signer un Pacte de développement avec la Diaspora est née de la nécessité de sortir notre pays de la pauvreté et du sous- développement.
En effet, face aux limites des performances du pays à accroître la croissance économique et sociale du Bénin, le Gouvernement a décidé d’accélérer les réformes qui permettront de diversifier les sources de financement du développement du Bénin.

C’est dans ce contexte qu’il a été décidé de fédérer les énergies de tous les filles et fils du Bénin, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, avec un accent particulier sur la Diaspora.

 

A. Objectif du Pacte

L’objectif du pacte est de faire de la Diaspora un acteur actif de développement et un partenaire engagé dans la stratégie globale de lutte contre la pauvreté.
La Diaspora est donc considérée comme un acteur de développement très important pour le Bénin.
Plus de quatre (04) millions de Béninois vivent à l’extérieur et sont réputés très actifs, dynamiques et parmi eux on retrouve des intellectuels de haut niveau et très compétents, capables d’apporter leur pierre à la construction de leur pays.

 

B. Les formes de participation

La Diaspora peut participer de plusieurs manières au développement du pays :

1. Par le transfert des compétences et des connaissances: à ce titre,
le Programme MIDA du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur (MAEIAFBE), à travers son volet « transfert des compétences », apporte son appui aux Béninois de l’extérieur qui souhaitent dispenser des cours dans les écoles supérieures et Universités du Bénin, en leur fournissant aussi bien des billets d’avion que des frais de mission forfaitaires.

La Diaspora peut également apporter son soutien à partir des appuis
humanitaires ou des œuvres sociales à travers des Organisations Non Gouvernementales (ONG).
A ce niveau, il existe déjà un programme dénommé, « Dons Humanitaires » géré par l’Agence Nationale des Migrations et des Béninois de l’Extérieur (ANMBE). Ce programme permet aux Associations ou ONG désireuses d’envoyer des dons au Bénin, d’être exonérées des charges douanières.

La Diaspora peut également aider à renforcer les infrastructures
scolaires et sanitaires.
La Diaspora peut participer à la création d’emplois à travers la mise en
place des petites et moyennes entreprises.

La Diaspora peut contribuer à l’amélioration de l’environnement de
l’habitat.
Etc.
Le Pacte de développement vient donc servir de cadre de coopération entre l’Etat et la Diaspora.

 

C. Les bases de cette collaboration

A travers ce Pacte, l’Etat s’engage à mettre en place différents instruments pour faciliter la participation de la Diaspora au financement du développement du Bénin.

Au plan socio-économique, l’Etat s’engage à :

créer une collaboration étroite entre les Représentations
Diplomatiques et Consulaires du Bénin et la Diaspora ;

faire le recensement des Béninois de l’extérieur et mettre en place
un cadre de participation de la Diaspora aux élections organisées au Bénin ;

  • créer un fonds de promotion des investissements ;
  • alléger des charges fiscales avec la possibilité d’exonération ;
  • assurer la simplification des procédures de création d’entreprises,
    d’obtention de permis de construire, de raccordement à l’électricité ; etc.
  • assurer la protection des investissements à travers la mise en
    place de tribunaux commerciaux en cas de contentieux commerciaux.
  • etc.

 

Au plan politique, l’Etat s’engage à faire une place à la Diaspora dans le dialogue sur les politiques de développement. La volonté politique existe de permettre aux Béninois de l’extérieur d’être membre des Institutions de la République.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) accompagne fortement le Gouvernement du Bénin dans la mise en place des instruments de coopération avec la Diaspora. A cet effet, le PNUD a déjà procédé au recrutement de plusieurs Experts pour la mise en œuvre du Pacte.
Ces efforts n’auront pas de sens s’ils ne sont pas exploités et soutenus par la Diaspora et donc l’engagement de la Diaspora à s’inscrire dans ce cadre de coopération est essentiel pour le développement de notre pays.
Pour ce faire, la confiance doit être le ferment du lien entre la Nation et ses composantes au Bénin et à l’étranger.