Norvège

Le Bénin et la Norvège ont établi et entretiennent des relations diplomatiques depuis 1960.La coopération entre les deux (02) pays est restée à l’étape embryonnaire et s’est néanmoins traduite par quelques réalisations aussi bien sur le plan politique qu’économique.

ACQUIS DE LA COOPERATION BENINO-NORVEGIENNE

Depuis la mise en place de la coopération entre le Bénin et la Norvège, diverses actions de coopération économique et commerciale ont été menées par la Norvège en direction du Bénin, dont les plus éclatantes sont les suivantes :

  • la remise de dettes par le Royaume de Norvège dans le cadre du projet SAGA PETROLEUM ;
  • la formation des cadres dans les domaines maritimes et des recherches pétrolifères;
  • les interventions des entreprises norvégiennes dans le domaine de l’exploration pétrolière.

A cet effet, des sociétés norvégiennes ou à participation norvégienne interviennent directement ou indirectement au Bénin dans le domaine pétrolier et de l’énergie, telles que Halliburton AS, ApplyRig And Moduls, Brunel Energy Europe, Professional Resources Limited, Scancem International, AS Norske Shell, etc.

  • la disponibilité offerte par la Norvège à œuvrer au démantèlement de la plateforme pétrolière de Sèmè. A cet effet, l’Agence norvégienne de Coopération au Développement (NORAD) a fait réaliser par la Société POYRY ENERGY du Royaume-Uni une étude. Le rapport de cette étude n’ayant pas pris en compte l’impact environnemental, une étude complémentaire a été réalisée avec le soutien de la Banque Mondiale. Le rapport étant disponible, la NORAD décidera dès que possible, de sa prise en charge du financement des opérations de démantèlement de ladite plateforme.
  • Le Bénin est l’un des 32 pays africains partenaires du Projet EAF-Nansen, projet qui est la toute récente phase d’un programme unique d’une durée de 40 ans, visant à soutenir la mise en œuvre d’une approche écosystémique dans la gestion des pêches maritimes. Supervisé par la FAO et financé par la NORAD, le Projet EAF-Nansen est coordonné au Bénin par le Ministère en charge de l’agriculture des pêches et vise à améliorer la gestion de la pêche à la senne de plage dans les eaux côtières des pays participants.
  • Discussions avec les Responsables de l’Agence norvégienne de Coopération au Développement (NORAD), en vue de la prise en charge du financement des opérations de démantèlement de la plateforme pétrolifère de Sèmè, après les études complémentaires réalisées par la Banque Mondiale.