Danemark

POINT DE LA COOPERATION ENTRE LA REPUBLIQUE DU BENIN ET LE ROYAUME DU DANEMARK

I- ETAT DES LIEUX

Avec le Danemark, le Bénin entretenait depuis 1969 des relations de coopération axées sur le développement, qui embrasse les domaines de l´agriculture, des transports, de l´éducation, de l´eau, de l´assainissement, de la gouvernance, de la démocratie, de l´environnement, du VIH-Sida et du genre.

La coopération bénino-danoise s’est renforcée au fil du temps pour amener le Bénin à un seuil de pauvreté moins alarmant. C’est le constat de ce seuil raisonnable atteint par le Bénin qui a motivé la décision des Autorités danoises à se retirer de certains pays dont le Bénin, afin de recentrer leur aide au développement sur un nombre réduit de pays par souci d’efficacité.

Malgré ce retrait du Danemark à la fin de l’année 2013, le Bénin a maintenu sa présence dans les pays nordiques avec résidence à Copenhague, dans le souci de développer la nouvelle dimension de la coopération axée sur le partenariat public – privé et privé-privé.

Des initiatives ont déjà germé pour donner corps à cette nouvelle orientation qui s’ouvre sur le plan économique.

II- ACQUIS DE LA COOPERATION BILATERALE

A- Au plan politique

Quelques actions diplomatiques peuvent être inscrites à l’actif des relations ente le Bénin et le Danemark à savoir :

  • Visite de travail au Danemark de Son Excellence Monsieur Nassirou BAKO-ARIFARI, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur les 11 et 12 avril 2014, dans le cadre du dialogue politique entre les deux pays, et la mobilisation des hommes d’affaires danois pour des opportunités d’investissement au Bénin.
  • Ouverture du Consulat Honoraire du Danemark à Cotonou.

Cette coopération s’est renforcée au fil du temps, améliorant ainsi les conditions de vie des populations béninoises.

  • La participation de fortes délégations béninoises à la Conférence de Mobilisation et de Reconstruction des Ressources du Partenariat Mondial pour l’Education, qui a eu lieu à Copenhague du 07 au 11 novembre 2011, à la Conférence Internationale sur l’Environnement (COP 15) à Copenhague du 08 au 22 décembre 2009 (120 membres), à la Conférence ‘’Women Deliver’’, à Copenhague du 16 au 19 mai 2016, puis au « Global Green Growth Forum » (3GF), du 06 au 07 juin 2016.

B- Au plan socio-économique

Le Danemark est le plus important partenaire du Bénin dans la région nordique. Les financements accordés au Bénin, parfois ensemble avec d’autres bailleurs de fonds, ont permis de réaliser de nombreuses infrastructures découlant des projets et programmes suivants:

Secteurs Programme Financement Impacts
Transports Programme d’appui au sous-secteur Transport Rural (PASTR) 17.189.801.913 FCFA –       10.000 km de routes secondaires construites et entretenues;

–       1,3 millions d’heures de travail pour les populations locales;

–       Accès aux marchés facilité;

Education Programme d’appui au secteur de l’éducation 24.579.115.000 FCFA –       310 salles de classe construites;

–       Promotion d’un système d’alimentation scolaire pour 555 écoles;

–       Environnement amélioré pour enfants à besoins spéciaux (300 enfants en moyenne par an);

–       Nombre d’enfants scolarisés augmenté;

–       Education gratuite pour les filles du premier cycle du secondaire;

–       Construction d’écoles normales des instituteurs (ENI) (cas d’Abomey);

–       Renforcement des compétences professionnelles des artisans.

Gouvernance, Démocratie et Genre Programmes d’appui à la gouvernance (PAG) et Programme d’appui à la démocratie et à l’égalité des genres (PADEG) PAG: 25.438.596.491 FCFA

PADEG: 8.333.333.333 FCFA

–       Appui au financement de la Liste Electorale Permanente Informatisée (LEPI);

–       Appui au Médiateur de la République;

–       Appui aux Médias (775 personnels des médias, y compris 116 femmes, ont reçu des formations);

–       Mise en place au niveau des Communes du Bénin des services d’écoute et de conseils aux personnes victimes de violation de leurs droits (60% de communes offrent aujourd’hui des conseils aux femmes victimes de violences).

Eau et Assainissement Programme d’appui au développement du secteur de l’eau et de l’assainissement 43.082.834.153 FCFA –       Construction de puits d’eau souterraine alimentant 800.000 personnes en eau potable;

–       Construction de plus de 15.000 latrines;

–       Préparation et distribution de 250.000 brochures d’information sur l’hygiène;

–       Formation de 74 Conseillers municipaux d’hygiène, 8.000 bénévoles et 150 représentants d’ONG.

Agriculture Programme d’appui au développement du secteur agricole 28.134.606.267 FCFA –       Mise en place de deux (02) réseaux de microfinance qui ont accordé des prêts à plus de 92.000 clients;

–       Programmes de recherches ayant abouti à la conception de nouvelles technologies et méthodes de production améliorées;

–       Construction de 33 bâtiments pour le stockage des récoltes

 

Plusieurs autres acquis sont à l’actif de la coopération bénino-danoise, dont entre autres:

 

  • la contribution au Fonds d’Appui au Développement des Communes (FADEC);
  • le Programme d’appui au renforcement de la lutte contre le VIH/SIDA au Ministère de la Santé ;
  • la construction des Centres de Métiers à Covè.

C- Coopération décentralisée

Au titre de la Coopération décentralisée, l’ONG BORNEFONDEN est présente au Bénin depuis plus de 20 ans et est très active auprès des populations béninoises dans le domaine de l’éducation, de la santé et des activités génératrices de revenus. Elle vient d’ailleurs d’élargir son champ d’actions par la mise en œuvre du projet visant la réduction de ‘’la Mortalité maternelle et néo-natale au Bénin’’ (PARMM), qu’elle pilote avec l’appui et l’expertise de la Société danoise dénommée ‘’FALCK’’, spécialisée dans les premiers secours et soins d’urgence aux femmes et aux enfants en situation difficile.

Dans ce cadre, un bilan à mi-parcours du Projet a eu lieu à Copenhague, avec la participation d’une délégation du Ministère béninois de la Santé du 26 au 29 octobre 2015.

 

III- PERSPECTIVES DE COOPERATION

A- Au plan politique

Une offensive est actuellement menée auprès des autorités compétentes danoises, en vue de faire revenir le Bénin parmi les pays de concentration de l’aide publique danoise au développement.

B- Au plan socio-économique

Dans le cadre du renforcement de la coopération avec le Danemark, le Bénin compte sur le lobbying des Autorités danoises auprès des Institutions et Organismes danois pour des relations économiques et commerciales et des investissements directs. Elle a identifié les structures telles que :

1- La "Confederation of Danish Industry" (DI)

La ‘’Confederation of Danish Industry’’, en abrégé Danish Industry, est le patronat danois. C’est une organisation qui rassemble toutes les entreprises danoises y compris les fleurons de l’économie danoise telle que le Groupe Maersk. La Danish Industry est une organisation incontournable dans la promotion des relations économiques et commerciales entre le Danemark et le Bénin.

La procédure de signature d’un Accord de Promotion et de Protection Réciproque des Investissements entre le Bénin et le Danemark est en cours, en vue de la promotion des relations économiques et commerciales entre le Danemark et le Bénin.

2- Le Groupe Maersk

Le GROUPE MAERSK est présent au Bénin depuis deux décennies dans le domaine maritime. Il compte élargir ses activités aux services de remorquage aux navires arrivant au Port de Cotonou.

Un mémorandum d’entente est en cours d’étude pour signature.

3- Le Fonds IFU

Le Fonds IFU est le Fonds danois qui vient en appui aux entreprises qui s’intéressent aux potentialités qu’offre les pays africains et manifestent le désir de s’y implanter grâce à son bouquet ‘‘Business to Business’’.

Dans ce cadre, la Société FAN MILK, agréée dans l’alimentation et la Société DANISH GATEWAY intervenant dans le secteur de l’énergie solaire, sont déjà présentes au Bénin et accueillent l’appui du Fonds IFU.

Grâce à la vision du nouveau Gouvernement de développer les secteurs porteurs de l’économie tels que l’agriculture, l’économie numérique, l’agro-industrie et le tourisme, couplée des réformes économiques effectuées, gage d’un climat d’affaires très favorable aux investissements étrangers, l’Ambassade s’emploie à identifier des entreprises, en vue de la diversification des activités d’investissement du Fonds IFU au Bénin.

C - Sur le plan de la coopération décentralisée

L’ONG BORNEFONDEN projette actuellement de développer un projet d’emploi pour les jeunes déscolarisés.

En somme, l’ambition de l’Ambassade est d’élargir les champs de la coopération décentralisée avec les ONG et les acteurs de la Société civile comme les Syndicats, les médias, pour un partage d’expériences en matière de défense des droits sociaux sans la grève et de veille citoyenne pour la bonne gouvernance.